Projet Equimeth : future unité de production de biométhane en Seine-et-Marne

Retour

Le 22 juin dernier, la charte CapMétha77 a été signée par le Département et la Préfecture de Seine-et-Marne, la Région Ile-de-France, l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie, l’Union des Maires et des EPCI de Seine-et-Marne, le syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne, GRDF et GRTGAZ, pour favoriser le développement de la méthanisation dans le département.

DES OBJECTIFS AMBITIEUX :

Les signataires de la Charte CapMétha77 ont comme ambition commune de développer la filière méthanisation sur le territoire seine-et-marnais et pour objectifs de :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • Augmenter la production locale d’énergie de source renouvelable pour les usages résidentiels et une mobilité décarbonée au bioGaz Naturel Véhicule,
  • Mettre en œuvre le traitement des déchets organiques,
  • Diversifier les activités économiques dont celles en lien avec l’activité agricole.

Pour atteindre ces objectifs, le renforcement de la méthanisation sur le territoire s’impose. La production de biogaz via la méthanisation est en effet un atout pour la transition énergétique et écologique de la Seine-et-Marne, l’un des départements français les plus dynamiques en matière de méthanisation à l’injection et le premier pour l’Ile-de-France : 12 unités de méthanisation à la ferme sont en service et une soixantaine de projets sont à différents stades d’avancement.

Le projet equimeth

Parmi ces derniers, le projet Equimeth à Moret-sur-Loing et Orvanne, développé par Cap Vert Energie et par la SEM Ile-de-France Energies, qui est co-actionnaire du projet à hauteur de 15%. C’est le groupe seine-et-marnais Elcimaï, via sa filiale Elcimaï Environnement, leader dans le domaine de la transition énergétique, qui a été retenu pour en assurer la construction. « La réalisation de cette infrastructure est un cap significatif vers l’autonomie énergétique du territoire et participe aux objectifs fixés par la Région Île-de-France », précise Charles Deschamps, responsable Biogaz Centre-Nord de Cap Vert Energie, maître d’ouvrage.

Elcimaï Environnement se voit charger de la maîtrise d’œuvre en conception des lots périmétriques (hors lot process), ainsi que de la maîtrise d’œuvre complète de l’exécution, y compris les process méthanisation et épuration du gaz (12 lots).

Méthanisation-Seine-et-Marne-Moret-sur-Loing

Les intrants méthanisés seront des déchets agricoles, graisses, soupe de biodéchets, co-produits agro-industriels, autant de matières organiques issues de multiples activités : restauration, centres équestres, industries agroalimentaires…

Le biométhane produit alimentera les communes de Moret-sur-Loing et Orvanne, Saint-Mammès, Thomery, Champagne-sur-Seine, Avon et Fontainebleau, à hauteur de 15% de la consommation en gaz des habitants de ces communes. Equimeth introduit aussi une nouvelle filière performante d’intrants organiques et fertilisants pour les agriculteurs partenaires.

« A travers ce projet à haute valeur environnementale, le Groupe Elcimaï, acteur clé de l’économie seine-et-marnaise, apporte son expertise à la politique volontariste de développement de la méthanisation engagée par le Département »

se réjouit Jean-Pierre Fradin, Président d’Elcimaï Ingénierie

Les travaux de la future unité de méthanisation et de production de biométhane ont été lancés en mai 2020 et la réception des lots process est prévue pour décembre 2021, l’injection du biométhane sur le réseau étant programmée à partir de juin 2021.

LE PROJET EN CHIFFRES :

  • Surface aménagée : 23 000 m²
  • Terrassements : 20 000 m3
  • 1 digesteur et 1 post-digesteur de 4 250 m3 chacun
  • 1 cuve de stockage des digestats liquides de 7 260 m3
  • 1 bâtiment de préparation et stockage de 800 m²
  • Intrants : 26 000 T/an
  • Digestats liquides : 9 000 T/an
  • Digestats solides : 11 000 T/an (épandage agricole)
  • Production de biométhane : 285 Nm3/h
  • Coût total de l’opération : 11,8 M€

Publié le

03/07/2020

Partager sur